MA14

Plus de 2 ans dans une startup

Depuis 2008 je roule ma «boss» avec MA14. MA14 c’est une startup, ok elle n’est plus très startup, sauf que pas mal tout est nouveau, il faut donc découvrir comment faire les choses.

Partir un projet, tout le monde a ses conseils. J’en ai entendu/lu une tonne et après 2 ans je me sens prêt a faire quelques commentaires sur la chose.

Ce qui semble avoir marcher pour MA14

L’énergie

On est «upbeat», c’est toujours comme ça. Ce n’est pas dans le plan d’affaires, c’est juste que quand on rencontre des gens on est motivé, c’est amusant.

Déjeuners et parties

Tous nos mandats sont venus de contacts. On est pas très performants au niveau des appels d’offres publics, du moins, pas encore. Nous n’avons pas de plateforme faite maison pour établir notre notoriété, comme un CMS ou un outil d’intelligence d’affaires. Ce que nous avons c’est une idée, un concept qui est agnostique aux technologies. Notre meilleure arme, dans ce cas, c’est d’en parler. Beaucoup de déjeuners, diners, soupers, 5 à 7, événements en tout genre.

Ne faut pas se tromper, tout ce réseautage est plutôt amusant, les gens sont intéressants, et ça a comme effet de garder la business en vie. Un de nos meilleurs mandats est venu d’un déjeuner, très médiocre (qualitativement parlant), dans un événement plate. 😉

La «passion»

Ok c’est «cheesy» et ça fait «edgy» et prétentieux. Il faut donc préciser un peu la chose. La passion c’est l’idée de toujours vouloir trouver une meilleure solution. C’est tannant, la pression est élevée, et, disons-le, ça prend du temps, mais pour une startup, livrer des mandats solides semble une clef.

Faut élaborer un paragraphe de plus. Ce que je j’entend par la passion c’est la capacité à s’engueuler durant un brainstorm, durant la prod, durant la préparation pour la livraison, la capacité à remettre en cause ses idées pour une meilleure et mettre les efforts pour livrer l’idée meilleure, peu importe quoi. Je ne pense pas que vais pouvoir faire ça encore bien des années, mais tant que je peux, je vais le faire, parce que ça donne des meilleurs projets et des sites web dont je suis plus fier.

La camaraderie

À l’époque de @LaurentLaSalle, la camaraderie c’était ce qui nous motivait à 2 h 30 du matin. Pouvoir rire de la situation et partager le moment intense de non-sommeil. Aujourd’hui  c’est encore ce qui fait notre force. La camaraderie nous permet de nous tolérer durant nos moments de confrontation ;).

Et un peu de prétention…

Ne faut pas se le cacher, mais faut l’utiliser avec parcimonie. Personne ne veut travailler avec des gens qui n’ont pas confiance en leurs moyens. Dans un mandat, il faut savoir mettre des limites, mais il faut aussi savoir les repousser. Repousser c’est ce qui fait le plus peur, parce que l’inconnu ce n’est pas quantifiable.

Avec un brin de prétention, on peut trouver des mandats qui sont des défis, mais qui vont être livrés, serait-ce par peur de l’appréhension de l’échec.

J’ai assez parlé

Voilà, je n’en ai surement pas dit assez en en disant trop, mais c’est la vie. La prochaine fois j’écrirai sur les angoisses et les déceptions, ça intéresse toujours plus les gens 😛

Advertisements
Standard

One thought on “Plus de 2 ans dans une startup

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s